Vincent Boulanger Photographe


20190117_220140-120190117_220335-120190120_172907 blanc et tissus et moi20190120_172907 en noir20190319_16185720190325_14210220190424_10143220190504_15174720190504_15180450234853_10217825998222251_7684173375647776768_navec cordes et arlatanneavec tissus plus calair 2catalogueFB_IMG_1554320569136FB_IMG_1556050395609FB_IMG_1556519575121Invitation_vernissage_jeanne_je_t__aimenef  et gisant copierpage cataloguesaint ouen avec gisant20190117_220140-120190117_220335-120190120_172907 blanc et tissus et moi20190120_172907 en noir20190319_16185720190325_14210220190424_10143220190504_15174720190504_15180450234853_10217825998222251_7684173375647776768_navec cordes et arlatanneavec tissus plus calair 2catalogueFB_IMG_1554320569136FB_IMG_1556050395609FB_IMG_1556519575121Invitation_vernissage_jeanne_je_t__aimenef  et gisant copierpage cataloguesaint ouen avec gisant

Exposition « Jeanne je t’aime’

En l’Abbatiale de Saint-Ouen à Rouen une grande exposition regroupant 75 artistes sur le thème de Jeanne d’Arc, en Mai 2019, j’y ai exposé une œuvre jugée pour le moins originale : un gisant de Jeanne d’Arc. en voici le thème :
« Tous les jours ou presque je passe devant cette triste plaque pont Boieldieu, qui signale le lieu où ses cendres auraient été dispersées dans la cours de la Seine.
Plus d’autres trace de Jeanne à part cet hypothétique Bûcher, Il manque donc un lieu de vrai recueillement comme elle aurait dû le mérité.
Dans toutes les cathédrales de France, il est des gisants de roi et reine ou duc ou autres personnages de l’histoire, alors à ma manière je lui élève ce gisant sur lequel non pas je la représente physiquement, mais symboliquement au travers d’un tissus diaphane évanescent, marquant son absence et son départ. »
Vous trouverez dans ces documents, le cheminement de l’œuvre, les maquettes et sa mise en place dans la nef de l’Abbaye.